Porsche agrandit la famille Panamera en proposant une nouvelle variante de carrosserie : la Panamera Sport Turismo sera présentée en première mondiale lors du Salon de l’automobile de Genève (du 7 au 19 mars 2017), en pas moins de cinq versions : Panamera 4, Panamera 4S, Panamera 4S Diesel, Panamera 4 E-Hybrid et Panamera Turbo. Cette variante, nouvelle déclinaison de la fameuse berline sportive, va de nouveau faire date dans le segment du luxe avec un design reconnaissable entre tous. Ce qui n’empêche pas la Panamera Sport Turismo, qui affiche jusqu’à 404 kW/550 ch de puissance, d’être plus flexible qu’aucune autre représentante de sa catégorie. Avec son grand hayon, son seuil de chargement bas, son volume de coffre augmenté et ses sièges 4+1, ce nouveau modèle Panamera est aussi ultra-pratique, et donc idéal au quotidien. « La Panamera Sport Turismo représente pour Porsche une offensive sur un nouveau segment, mais conserve bien sûr toutes les valeurs et tous les attributs typiques de la marque », explique Michael Mauer, directeur du design chez Porsche.

Du point de vue de la technique et de la conception, la Sport Turismo reprend toutes les innovations de la série Panamera, entièrement renouvelée pas plus tard que l’an passé. Citons parmi celles-ci le Porsche Advanced Cockpit numérique, les systèmes précurseurs d’assistance tels que le Porsche InnoDrive avec régulateur de vitesse adaptatif, des systèmes pour châssis comme la direction arrière, le système antiroulis électronique Porsche Dynamic Chassis Control (PDCC Sport) et des moteurs puissants. Par ailleurs, tous les modèles Panamera Sport Turismo sont dotés du Porsche Traction Management (PTM) de série, une transmission intégrale active avec embrayage multidisques à réglage électronique. Pour les modèles S et supérieurs, la suspension pneumatique adaptative avec technologie à trois chambres fait aussi partie de la dotation de série.

Un concept et un design de sportive polyvalente
Comme la berline sportive Panamera, proche du coupé, la Sport Turismo se caractérise elle aussi par des proportions très dynamiques où s’exprime clairement l’ADN Porsche. Sa longueur est de 5 049 mm, sa hauteur de 1 428 mm et sa largeur de 1 937 mm. Son empattement est particulièrement généreux : 2 950 mm. Sa silhouette est en outre marquée par les porte-à-faux courts et les roues dont la dimension peut atteindre 21 pouces.

À partir des montants centraux, c’est-à-dire du début des portières arrière, la Sport Turismo affiche vers l’arrière un design tout à fait original. Au-dessus de ses épaules marquées s’étirent des fenêtres profilées et des contours de toit tout aussi longs. Vers l’arrière, le toit s’abaisse moins fortement que la ligne des fenêtres. Résultat : un montant de toit à la ligne reconnaissable entre toutes, qui rejoint ensuite les épaules à la manière d’un coupé.

Le premier béquet de toit déployable adaptatif sur ce segment
Vers le haut, le toit se poursuit par un béquet adaptatif. Selon la situation de conduite et les réglages choisis, trois positions sont possibles pour l’angle d’incidence du béquet de toit, qui produit une déportance supplémentaire sur l’essieu arrière pouvant atteindre 50 kg. Jusqu’à une vitesse de 170 km/h, l’élément aérodynamique de guidage d’air – élément central du Porsche Active Aerodynamics (PAA) – est rentré : son angle de -7° réduit la résistance de l’air, contribuant ainsi à l’optimisation de la consommation.

Au-delà de 170 km/h, le béquet de toit se déploie automatiquement en position Performance, et son angle d’incidence de +1° augmente la stabilité et la dynamique sous effort transversal. En mode Sport et Sport Plus, le béquet de toit se place dans cette position dès la vitesse de 90 km/h. Le PAA apporte un soutien actif en réglant l’angle d’incidence du béquet de toit au-delà de 90 km/h sur +26° dès que le toit coulissant panoramique (en option) est ouvert. Dans ce cas, le béquet permet de minimiser le bruit du vent.

Trois places assises à l’arrière : un espace entièrement repensé
La nouvelle Sport Turismo est la première Panamera à être équipée d’une banquette arrière trois places. Conformément aux exigences de la gamme en termes de sportivité comme de confort, les deux places extérieures sont de véritables sièges individuels, d’où une configuration 2+1 à l’arrière. En option, la Panamera Sport Turismo peut aussi être réalisée en version quatre places avec à l’arrière deux sièges individuels pouvant être réglés électriquement.

La ligne de toit plus élevée de la Sport Turismo facilite la montée et la descente des passagers à l’arrière, et y laisse nettement plus d’espace libre au niveau de la tête. Le coffre est particulièrement pratique grâce à son hayon à ouverture large et à commande électrique de série, et aussi grâce à son seuil de chargement de seulement 628 mm. Jusqu’au bord supérieur des sièges arrière, la Sport Turismo offre un volume total de jusqu’à 520 litres (Panamera 4 E-Hybrid Sport Turismo : 425 litres), soit 20 litres de plus que la berline sportive. Lorsque le chargement arrive au niveau du toit et que les sièges arrière sont rabattus, on gagne alors un volume supplémentaire de l’ordre de 50 litres. Les trois dossiers arrière peuvent être rabattus séparément ou complètement (rapport : 40:20:40) ; depuis le coffre, leur déverrouillage est électrique. Lorsque tous les sièges sont rabattus, on obtient une surface de chargement quasiment plane. Dans ce cas, la capacité du coffre peut même atteindre 1 390 litres (Panamera 4 E-Hybrid Sport Turismo : 1 295 litres).

Le coffre de la Panamera Sport Turismo peut comporter sur demande un système de gestion du chargement. Ce système variable, destiné à assurer la sécurité du transport, comprend notamment deux rails de fixation intégrés dans le plancher, quatre anneaux pour amarrage des charges, et un filet séparateur pour organiser l’espace. En option, une prise de courant 230 Volt peut être montée dans le coffre.

Cinq motorisations pour le lancement sur le marché
La Panamera Sport Turismo peut d’ores et déjà être commandée. Elle fera son entrée sur le marché européen le 7 octobre 2017. Cette nouvelle Porsche sera proposée dans un premier temps dans les cinq motorisations connues chez la berline sportive. En Suisse, le prix des nouvelles Panamera Sport Turismo (TVA et équipements spécifiques au pays inclus) s’établit comme suit : 

Panamera 4 Sport Turismo (243 kW/330 ch) : CHF 119 200
Panamera 4 E-Hybrid Sport Turismo (340 kW/462 ch puiss. totale): CHF 137 000
Panamera 4S Sport Turismo (324 kW/440 ch): CHF 146 600
Panamera 4S Diesel Sport Turismo (310 kW/422 ch): CHF 151 400
Panamera Turbo Sport Turismo (404 kW/550 ch) : CHF 193 500

De plus, les clients suisses bénéficient d’une prolongation de garantie (2 + 2) ainsi que des options du Porsche Swiss Package sans supplément de prix.

Porsche Swiss Packages
Panamera 4 Sport Turismo : assistant de stationnement avec caméra de recul, suspension pneumatique adaptative avec Porsche Active Suspension Management (PASM), phares LED avec Porsche Dynamic Light System (PDLS), direction assistée Plus, chauffage des sièges avant et radio numérique

Panamera 4 E-Hybrid Sport Turismo : assistant de stationnement avec Surround View, phares LED avec Porsche Dynamic Light System (PDLS), direction assistée Plus, chauffage des sièges avant, radio numérique, BOSE® Surround Sound System et chargeur embarqué 7,2 kW.

Panamera 4S et 4S Diesel Sport Turismo : assistant de stationnement avec Surround View, phares LED avec Porsche Dynamic Light System (PDLS), assistant de changement de voie, direction assistée Plus, climatisation automatique 4 zones, radio numérique, BOSE® Surround Sound System.

Panamera Turbo Sport Turismo : Pack Sport Chrono, assistant de stationnement avec Surround View, phares LED Matrix avec Porsche Dynamic Light System Plus (PDLS Plus), régulateur de vitesse adaptatif, assistant de changement de voie, direction assistée Plus, radio numérique.

Des visuels des modèles Porsche sont disponibles dans Porsche Newsroom (http://newsroom.porsche.de) et dans la base de données destinée à la presse (https://presse.porsche.ch).

Consommation et émissions*

Panamera 4 Sport Turismo : consommation de carburant en cycle mixte : 7,9-7,8 l/100 km ; émissions de CO2 180-178 g/km ; émissions de CO2 liées à la fourniture de carburant 40 g/km ; classe d’efficacité énergétique : G

Panamera 4S Sport Turismo : consommation de carburant en cycle mixte : 8,3-8,2 l/100 km ; émissions de CO2 189-187 g/km ; émissions de CO2 liées à la fourniture de carburant 42 g/km ; classe d’efficacité énergétique : G

Panamera 4S Diesel Sport Turismo : consommation de carburant en cycle mixte : 6,8-6,7 l/100 km ; émissions de CO2 178-176 g/km ; émissions de CO2 liées à la fourniture de carburant 29 g/km ; équivalent essence 7,7–7,6 l/100 km ; classe d’efficacité énergétique : F

Panamera Turbo Sport Turismo : consommation de carburant en cycle mixte : 9,5-9,4 l/100 km ; émissions de CO2 217-215 g/km ; émissions de CO2 liées à la fourniture de carburant 48 g/km ; classe d’efficacité énergétique : G 

Panamera 4 E-Hybrid Sport Turismo : consommation de carburant en cycle mixte : 2,5 l/100 km ; consommation électrique 15,9 kWh/100 km ; émissions de CO2 56 g/km ; émissions de CO2 liées à la fourniture de carburant et d’électricité 26 g/km ; équivalent essence 4,4 l/100 km ; classe d’efficacitée énergétique : D

* Fourchette de valeurs dépendant des pneumatiques utilisés
* La valeur moyenne des émissions de CO2 de toutes les voitures neuves vendues en Suisse est de 134 g/km.

Panamera 4 E-Hybrid Sport Turismo

Panamera Turbo Sport Turismo

Panamera 4 E-Hybrid Sport Turismo

Interieur Panamera Turbo Sport Turismo

Panamera Turbo Sport Turismo

Interieur Panamera 4 E-Hybrid Sport Turismo